GARE DE PASSAGE

Gare de PasSage​ 

Histoires Anonymes
 

Ce projet constitue une partie de la pièce Liberynto, cet extrait est une scène où le chorégraphe veut nous partager des histoires le long de la route, des états, périples, et circonstances qu’il a retrouvé tout au long de ses voyages, en Amérique Latine, en Amérique du nord, en Europe ou en Asie, où il a pu regarder, observer et s’inspirer de ces situations de passage, de transition et de transfert d’un lieu à un autre, d’un pays à un autre, traverser des frontières, attendre un bus, un train ou un avion, voir circuler les gens dans les aéroports de Shanghai, New York ou Guayaquil, faire du stop à Lanzarote ou Salvador de Bahia… toutes ces histoires de passages ont fortement inspiré le fond de ce projet.

D'après la définition de Marc Augé, un non-lieu est un espace interchangeable où l'être humain reste anonyme. Il s'agit par exemple des moyens de transport, des grandes chaînes hôtelières, des supermarchés, des aires d’autoroute, des gares, des aéroports mais aussi des camps de réfugiés.

Format
 
Projet constitué par les danseurs de la Compagnie Humanum plus un groupe de danseurs professionnels  invités et un groupe des danseurs amateurs.

Durée - 25 min
Intérieur/Extérieur 
Tous publics